Des français(es) très pointu(e)s

Deux Val d’Oisiennes sur le podium des championnat d’Europe d’athlétisme sur 100m, c’est une très très belle performance.

On appréciera à sa juste valeur ce petit reportage vu sur F2 avant la demi-finale durant lequel Myriam Soumaré (je ne crois pas qu’elle ait quelque chose à voir avec Ali Soumaré mais je vais me renseigner !) révélait qu’elle est de nature plutôt fainéante, mais qu’elle se force. Comme quoi, avec un peu de volonté, beaucoup de talent et énormément de travail, on peut réaliser de belles choses.

Encore bravo à Véronique Mang (Franconville) et Myriam Soumaré ( Pays de france Athlé 95) !

Bon d’accord, bravo aussi à Romain Barras qui pousse la ressemblance avec Alain Blondel jusqu’à faire le même score (8453pts soit plus de 150 de mieux que son ancien record perso) 16 ans après.

Et puisque vous insistez, un bravo aussi à Teddy Tamgho, malheureux et pas content du tout de ne pas rééditer son exploit des championnats du monde en salle, défait par le Red Briton, Phillips Idowu. Partie remise et en croisant les pointes (mais aps trop pour ne pas se prendre les pieds dans le tartan) , il verra bientôt les 18 mètres.

Insultes et typographies ont désormais leur tableau périodique

Vous connaissez peut être le tableau périodique des éléments, autrement appelé Table de Mendeleïev, du nom du chimiste russe qui l’élabora. Selon wikipédia elle permet de

proposer une classification systématique des éléments chimiques connus à l’époque en vue de souligner la périodicité de leurs propriétés chimiques, d’identifier les éléments qui restaient à découvrir, et même de pouvoir prédire les propriétés de ces éléments alors inconnus.

Remaniée elle est aujourd’hui largement utilisée comme modèle pour d’autres types de classification. Deux exemples parmi tant d’autres:

Le tableau périodique des insultes (en anglais) [via ritholtz et imjustcreative]

La tableau périodique des polices de caractère [via Taggle]

Il ne reste plus qu’à élaborer celle des hommes et femmes politiques français ! Chiche

Mes mots sur ta bouche (#2)

L’occasion était trop belle ne pas se faire plaisir avec une photo tout en délicatesse. Un moment privilégié, deux heures de discussion entre hommes, sans que l’un ne pousse la goujaterie jusqu’à poser des questions qui dérangent à l’autre. En somme une soirée entre gentlemen, dans un petit hôtel cossu, comme dans les clubs so british d’antan.

« Ecoute  moi bien mon très petit pote, si je te vois mettre trois  « Figaro » sous tes fesses pour me faire passer pour un nain je te fais enlever par le GIGN et déporter en Ouzbékistan pour y être vendu comme esclave sexuel, on se comprend? »

Ce soir « The choosen one » choisit sa nouvelle demeure

C’est LE sujet d’actualité aux états-unis en ce moment. Loin devant la marée noire, loin devant la future faillite de l’état fédéral, loin devant l’affaire Woerth.

Le sujet c’est le choix exprimé ce soir en direct sur ESPN du futur club de Lebron James.

Qui est Lebron james? Ok on refait le film à l’envers. LBJ a 25 ans, il a été choisi n°1 de la draft NBA il y a 7 ans sans passer par la case université et une réputation de demi dieu vivant. Le hic pour l’instant c’est une finale (perdue) et une incapacité chronique à passer la petite marche franchie il y a bien longtemps par Kobe Bryant, celle qui sépare les clutch players en playoffs des caïds de saison régulière.

Car c’est en saison régulière, durant 82 matchs / an que LBJ fait la loi. Plus jeune joueur de l’histoire à 15.000 points, ses records de toutes sortes font déjà les cheveux blancs des statisticiens US.

Bref ce soir LBJ quitte Cleveland pour un club qui jouera le titre avec des appuis solides. Son portefeuille lui dit New-York ou Chicago, je lui conseille Miami où Dwayne Wade vient de recevoir l’aide de Chris Bosh. Ils ces trois là sont potes !

Ce soir en effet la planète Basket regarde ESPN.

Jean-Pierre Elkabbach, journalistus serpilliae

Dans l’article de wikipédia qui présente Jean-Pierre Elkabbach j’ai découvert une erreur énorme passée jusqu’ici inaperçue : il est en effet mentionné que JPE serait journaliste !

Pour tout dire c’est l’interview ce matin sur Europe 1 – où il sévit officie – de Jérome Cahuzac, le nouveau président de la commission des finances de l’assemblée qui m’a mis la puce à l’oreille.

Car après une prestation d’animateur de supermarché, heureusement compensée par l’intelligence de son interlocuteur, voilà qu’arrive l’une des dernières questions:

« Entre Eric Woerth, ministre et trésorier de l’UMP et Claire Thibout, ex comptable des Bettencourt, au courant de l’existence d’une île non déclarée au fisc et licenciée contre 400.000 euros d’indemnités, qui faut-il croire? »

Vous apprécierez tout naturellement l’impartialité de la question. Vous savez l’impartialité, cette qualité qui fait l’essence même du journalisme, cette valeur qui différencie le bon journaliste de la serpillière.

Valet du pouvoir et bouffon médiatique JPE confirme s’il en était encore besoin qu’il est à Albert Londres ce que le Mc Bacon est à la cuisine.

On en rirait presque s’il ne tenait pas chaque matin l’antenne de l’une des plus grosses radios de France.