Coup de foudre à transformateur Hill

C’est un cube. Un cube cubique, carré en somme. Sa peau porte les marques distinctives des éjaculateurs graphiques précoces ((Comprenez les taggueurs, qui sont aux grapheurs ce que les éjaculateurs précoces sont à Rocco)) . Sa lourde porte grise, rouillée mais habituellement fermée, est ornée dun écriteau sans équivoque « défense d’entrée – Danger de mort ».

Tout être dont les connexions synaptiques se font à peu près normalement adopterait la plus appliquée des prudences, louant l’obséquieuse précaution du prescripteur, un certain monsieur EDF.

Mais pas le Bayard du cuivre, ni le Pépé Boyington de la déconne. (suite…)

360 articles d’un seul coup de clavier magique

Ma sorcière bien aimée a encore frappé ! 360 posts réintégrés d’un coup d’un seul avec  la souplesse du guépard et la facilité dans l’exécution de masse des Khmers rouges. Ne dites pas que vous n’avez pas de lecture pour l’été hien ! Merci qui?

PS: oui bon évidemment il manque toute la période 2008-2009 mais je vous promets de faire mon possible pour vous offrir les 200 manquants.

Taxe professionnelle, le jeu de dupe de l’Etat

Un soir un petit homme a décidé que décidément tout cela ne lui plaisait plus. D’ailleurs la mesure était bien impopulaire au sein de ces Hommes et Femmes de biens, ceux qui font ruisseler  la richesse jusqu’aux millions de salariés qui peuvent alors oisivement partir 5 semaines en congé, acquérir le dernier écran plat 47″ et cette merveille d’Ipad, décidément ils sont forts chez Apple.

Autour d’un verre, la sémillante Laurence P avait lâché une réflexion  d’une finesse longtemps inégalée :

« la taxe pro c’est vraiment de la merde en boite, on dirait le corned beef de la fiscalité »

N’écoutant que son courage, et le désir fiévreux de faire plaisir à ses contributeurs de campagne aux forces vives de la nation, le petit homme fit le choix, sur la base de cette formidable argumentation, de faire la peau à la vilaine taxe qui fait rien qu’à faire pleurer dans les usines. Soit. (suite…)