Enfin un coffre fort électronique pour les PME

Au cœur des 80 mesures annoncées comme une révolution par l’ineffable F.Lefebvre, la création d’un coffre-fort électronique dans lequel les entreprises seraient susceptibles de venir déposer les différentes attestations qu’elles doivent produire dans le cadre des marchés publics. Allélouia suis-je tenté de dire.

Tout d’abord parce que j’avais évoqué l’idée dans un post voilà déjà plus de 3 ans.

Ensuite parce que j’avais évoqué l’idée lors d’une AG de l’AACP devant le grand gourou des marchés publics de l’époque, Jérome Grand D’esnon. Il y a 5 ans.

Il était temps. Une remarque toutefois: il s’agit encore pour les entreprises de déposer elles-même leurs attestations alors que le véritable progrès serait d’automatiser le dépôt desdites attestations par les administrations concernées. On peut même imaginer l’extension de ce service aux agences certificatrices lorsque les entreprises se prévalent de Label et autres certificats de capacité.

Dans l’autre sens, pour faciliter le travail des collectivités et dans un élan d’économie 2.0, la possibilité pour les collectivités ou services de l’État de laisser des commentaires sur la façon de servir de l’entreprise serait aussi intéressante. Mais quelque chose me dit que les entreprises seront moins réceptives à cette démarche.