David Milan, la calligraphie heureuse

David Milan, la calligraphie heureuse

Aujourd’hui, l’une des stars actuelles de la calligraphie sur le net, David Milan. Aux grands noms de la calligraphie s’ajoutent volontiers des moins connus (pour l’instant) et tout comme Joluvian ou Serguey Shapiro, David Milan est en train de se faire un nom.

Gaucher mexicain cet artiste offre des lignes fluides et nettes, avec un style personnel marqué, des citations pleines de bonnes humeurs et des séries sympas comme celle sur les super héros. Comme l’une de ses réalisations le dit, il est ridiculously amazing.

À découvrir, suivre et twitter pour répandre la bonne parole, il y a un nouveau boss en ville !

SES PROFILS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

INSTAGRAM

FACEBOOK

SITE PERSO

BEHANCE

TWITTER

Flore Maquin, la jolie découverte

Flore Maquin, la jolie découverte

Aujourd’hui, belle découverte d’une graphiste française qui a fait parler d’elle dans de très nombreuses publications pour sa superbe interprétation d’affiches de films dont Fight Club, Django unchained, Leon ou encore le 5ème élément.

L’univers est vif, ses créations print sont moins franches dans leur caractère unique mais vous pouvez compléter le tour d’horizon par ses créations d’affiches (section graphic design de son site personnel) qui sont simples, épurées mais très très bien réalisées et structurées.

Belle découverte made in France, dont vous pouvez en plus retrouver un interview en cliquant sur le lien ci-dessous

Le 7ème art à l’affiche : interview de Flore Maquin

Comme toujours, retrouvez aussi ses profils sur Facebook, Behance, Instagram et Twitter.

En attendant, petite sélection non exhaustive de son travail !

Lucas Young, le style venu du froid

Lucas Young, le style venu du froid

Internet regorge de créateur de talent et leur répartition sur le globe est aussi aléatoire que leurs qualités, leurs médiums de prédilection ou leur renommée respectives.

Aujourd’hui découverte d’un jeune graphiste canadien dont le coup de pinceau/crayon est vraiment pur dès lors qu’il s’adonne au jeu de la calligraphie moderne. Ses créations graphiques comme les posters ou les cartes de voeux emportent le morceau, son talent est palpable.

Jolie découverte que vous pourrez prolonger sur ses profils :

Behance

Instagram

Tumblr

Son site perso

L’art metallico-bucolique de JK Brown

L’art metallico-bucolique de JK Brown

S’il est bien deux mondes dont on sent intuitivement qu’ils sont difficilement compatibles ce sont bien la campagne et l’art. Bon d’accord cette première assertion est volontairement bobo, faussement condescendante pour les franges éloignées de la civilisation, oups de la ville. Oui mais voilà rien n’est moins vrai. Car si l’on veut bien laisser de côté les scènes de chasse à court et autres représentations bucoliques de l’arrière pays anglais avec leurs teintes si peu compatibles avec les intérieurs modernes (mais qui jouxtent avec un bonheur inégalé un papier peint déjà chargé), il est parfois possible de tomber sur le cul. Oui le séant, direct, pam, ouille et tout.

Car voici venir un artiste qui façonne avec le métal des animaux à la ressemblance si troublante que l’on se prend à imaginer qu’ils vont s’animer, propulsant la campagne galloise à Hollywood pour un spin-off éblouissant mais surprenant des Transformers.

Je vous laisse admirer les détails de ses créations et imaginer leur inclusion dans la nature. Ils pourraient demeurer là sans qu’un quelconque créateur omniscient trouve à y redire.

Mais comme tout art vous pouvez aussi l’imaginer chez vous. Certaines pièces sont encore en vente sur la page Etsy de JK Brown ou bien chez Living Arts dont le magnifique cheval (Il vous en coûtera toutefois plus de 5.000£ pour l’équidé mais vous pouvez opter pour le corbeau à 950£ ou des cartes postales à 1,5£). Le talent a un prix mais pas de valeur.

Pour rien du tout par contre vous pouvez liker la page FB de l’artiste !

De l’utilisation de Trello dans le contexte des collectivités locales

De l’utilisation de Trello dans le contexte des collectivités locales

Tous les anciens, les collègues ayant connu l’avant décentralisation sont nostalgiques de ce vieux tableau en acier, percé de fentes horizontales dans lesquelles patientent des petites cartes de couleur, cartonnées et remplies de hiéroglyphes administratifs. Il était alors facile de faire passer une carte d’une colonne à l’autre, une sorte d’application de gestion de projet avant l’heure.

Et voilà qu’après leurs disparitions ces charmants outils renaissent sous format numérique, l’éternel recommencement. Son petit nom : Trello

Le principe est simple, vous définissez d’abord une organisation et élaborez ensuite des « boards », des espaces de travail que vous pouvez paramétrer pour être personnel ou accessible à tout ou partie des autres membres d’une structure. Une fois cette organisation mise en place, vous pouvez ensuite créer les « colonnes » qui vous conviennent. Il suffit ensuite d’insérer les cartes et de les déplacer d’une colonne à l’autre.

Dans ces cartes vous pouvez inclure des checklists qui, oh merveille, sont réutilisables, des commentaires, ajouter des documents, inviter des collègues à participer. Un système de couleurs vous permet en outre d’identifier la priorité attachée à chaque carte.

Cas pratique, nous l’utilisons dans le cadre du service marchés publics de ma collectivité avec la structure suivante :

  • à faire
  • définition des besoins
  • en cours de rédaction
  • procédure en cours
  • à renouveler

Le collègue chargé du suivi qualité des marché copie in fine les cartes dans son espace « suivi qualité ».

Découverte en image

Une application existe sur iOS et sur Android (celle que j’utilise) ce qui assure une synchronisation des données et une mobilité certaine.

Autre exemple d’utilisation, en substitution ou complément de la mallette d’astreinte des DG et DGA, cela permet de rendre immédiatement accessible l’ensemble des informations liées à la survenance d’un événement nécessitant la mobilisation de l’astreinte. Construit pour être collaborative cette application permet ainsi aux services opérationnels de pousser vers les DG les informations à jour.

D’autres exemples très bien construits: