Bayrou (a)Live ?

Ce soir, si la force est avec moi, ce sera le second exercice de live bloggin.

[En fait non, petit édit rapide pour constater que je n’aurai pas le temps de la faire…je hais le travail. Se reporter aux questions ci-dessous en me faire un résumé merci]

Cependant pour ne pas tomber dans les travers de la dernière fois voici la fiche de route que je dresse pour françois (allons y soyons potes, c’est pas plus cher payé).

Cela servira aussi de questionnement et de réflexion si comme je le pense les contraintes de la vie perso m’empêchent de blogger (ouahhhh).*

  1. Je veux et j’exige qu’il sorte du positionnement actuel « je suis snobé par les médias ». Pas une référence rien, il n’est plus temps de se plaindre.
  2. En matière économique,
  3. En matière sociale, j’attends de lui qu’il se comporte en véritable social-démocrate avec toute la noble acception du mot, et qu’il nous en dise plus sur la relation salariat-patronat au sein de l’entreprise. Sujet qu’il n’aborde JAMAIS bien qu’il aborde de façon très satisfaisante le rôle des partenaires sociaux.
  4. En matière de relation aux collectiviéts locales, je souhaite qu’il détaille son « pacte » en nous dise comment il va faire 3 milliards d’économies quand 1.5 milliards de compétences transférées ne sont toujours pas financées
  5. En matière de finances publiques, je souhaiterai qu’il lache son gadget du budget voté en équilibre pour les dépenses de fonctionnement. Acte de prévision et d’autorisation, le budget n’est pas un acte mort. Sinon les comptes amdinistratifs des collectivités ne serviraient à rien.
  6. Qu’il m’explique en quoi le fait de voter un budget de fonctionnement en équilibre va faire baisser la dette. Rajouter 20 milliards chaque année à un total déjà important n’est pas magique. Faire baisser la part de la dette n’a aucune utilité en soit si le montant de cette dette ne diminue pas au final. De plus, le moindre changement de taux d’intérêt (et il semble devoir y en avoir) va plomber ce bel exercice mathématique (1/4 de point = 0.8 milliard) et trouver 21 milliards d’économie dans le fonctionnement de l’état c’est diminuer de 8% son train de vie d’un coup de baguette magique. Pas évident.
  7. Qu’il arrête les trucs style  » Il y a une troisième dette dont, pour l’instant, nous n’avons pas pris la mesure« . Cela fait maintenant 15 ans que les verts en parle et essayent de mobiliser. Il était où Bayrou ces 15 dernières années?
  8. Qu’il cesse de reprendre insidieusement les trucs des autres style « Cela nous conduira forcément à changer les indices avec lesquels nous mesurons notre développement, les indices qui mesurent la santé de notre économie« . Déjà lu dans l’Homme et le marché, publié par la fondation Jean Jaurès et sur de nombreux sites et dans de nombreux ouvrages. On dirait qu’il est né hier le béarnais.
  9. Nous dire en quoi la TVA sociale, qui n’est finalement qu’une dévaluation de 20% de nos produits, va remédier au problème de nos entreprises et aborder un thème important là encore superbement ignoré de nos candidats, la taille trop faible des entreprises françaises. Créer deux emplois sans charges dans les PME ne permettra jamais d’atteindre les tailles critiques, de 20 à 50 salariés quand 93% des entreprises françaises en comptent moins de 10.
  10. De justifier cette histoire de contrat de travail permettant de travailler au sein de plusieurs entreprises. Je veux bien mais les clauses de non concurrence ça sert un peu à éviter le partage d’info entre sociétés. Et si on ne fait pas la même chose, alors la spécificité du salarié fera qu’il aura du mal à faire ce que l’on attend de lui. Belle idée à creuser cependant.

Bref beaucoup de question auxquelles il n’aura pas le temps de répondre je pense…Et moi je file faire mes courses sinon je vais être à la bourre devant TF1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *