Faut-il vraiment que Frédéric Lefebvre, Sébatien Meurant et Francis Delattre se fassent plus bêtes qu'ils ne sont?

J’entends déjà les esprits chonchons et taquins, les loosers du fond qui répondent en coeur « ça parait difficile de faire pire ». Je vous le dit clairement vous ne méritez que l’opprobre de la République, la condescendances des belles âmes, et le mépris des élus de Franconville et de Saint-Leu la forêt (ceux de L’isle Adam n’ont rien fait, de toute façon c’est Axel qui décide de tout).

Bref. Rendons gräce à Monseigneur Lefebvre, Dark Delattre et Peewee Meurant de nous offir des raisons de rire ou pleurer au choix, de bon coeur.

Premier sur le ring, Il signore Lefebvre, docteur es bons mots et galéjades. Sur France inter ce soir  » Je n’aurais pas fait le choix de le présenter. Cela stigmatise la diversité. Les représentants de la diversité que nous avons choisi ont un parcours exemplaire. Pourquoi ne pas avoir pris un professeur des écoles ou un avocat..blablablabla. »

Autrement dit, chez nous, la diversité elle est blanche comme neige si je puis me permettre ce facile jeu de mot. Permettez moi encore (je suis tout permis je sais) de m’interroger sur la teneur de ces propos. Un représentant de la diversité doit donc, à partir de rien bien sûr sinon c’est trop facile, avoir réussi sans jamais emprunter les chemins de traverse. Pas de vol de carambars, aucune blague débile, pas de soulevé de jupe, d’heures de colle, rien, nada, quetchi, la vierge marie en quelque sorte, version Villeneuve saint georges.

Car si tu as emprunté des chemins détournés pour en arriver à mettre ton énergie au service de la population de ton blède de zoulous dirigés par un député zarbi, mon ptit gars, t’es pas qualifié. Comme les poulets qui ne courent pas dehors, ils peuvent se brosser pour le label rouge. Donc Ali Soumaré c’est pas un label rouge de la diversité, soit.

C’est tout de même une drôle de conception de la société française. Celle qui veut délibérement ignorer ce que vous faites maintenant pour se préoccuper uniquement de votre parcours. Bien sûr que la prise en compte des faits reprochés est importante,  bien entendu que cela illustre une période de vie houleuse dont on ne peut pas se départir.

Mais c’est faire insulte aux gens que de croire que ce passé les marque toujours dans le mauvais sens. Agent de développement local, et désormais collaborateur d’élu, sur le terrain, Ali Soumaré a aussi pris ce chemin parcequ’un jour il a été confronté – du mauvais côté de la barrière – à des embrouilles. Ce n’est pas en raison de son passé de petit garnement qu’il a accompagné les familles de Mohsin Sehhouli,  et Laramy Samoura à l’Elysée, mais en raison de sa position « sociale » à Villiers le Bel, un acteur impliqué de sa ville. L’oublier c’est faire l’impasse sur tout un pan de son histoire et au travers d’elle de celles de tous ceux qui choisissent, à un moment de leur vie, de mettre les conneries de côté pour rejoindre le côté clair de la force.

En livrant une analyse angélique, béatifiante de simplicité, F.Lefebvre nous démontre, s’il le fallait encore, les limites de la vision sociétale d’une droite caricaturale jusque dans ses promotions sociales.

Deuxième invité à la curée, Sébastien Meurant, l’inénarable maire de Saint-Leu la Forêt (Charmante petite bourgade qui n’en demandait pas tant). Après avoir propulsé sa ville de façon irraisonnée dans une intercommunalité (il s’en mord aujourd’hui semble t-il les doigts), voilà qu’il veut afficher haut et fort son statut de futur poids lourd du territoire. Avec une pauvre 13ème place (qui ne lui suffira probablement pas à être élu), il a besoin de faire le coq. Et il nous livre cette merveilleuse sortie sur le site du nouvel obs

Contacté par Nouvelobs.com, Sébastien Meurant expliquait avoir obtenu ces informations car « la justice est rendue au nom du peuple français », avant d’ajouter :  » nous n’avons pas à révéler nos sources »

Il faut lui rendre hommage. Vraiment. Car dire dans la même phrase que ces documents ont été obtenus parceque la justice est rendue au nom du peuple français et rajouter qu’il ne révèlera pas ses sources, c’est effectivement devenir un poids lourd, super lourd, genre 12 kg de plomb que l’on attache à la cheville, et même qu’on ne trouve pas ce modèle chez Colette.

Soit la provenance est légale – doute léger du rédacteur – et provient d’une source judiciaire, soit elle est illégale et un maire, élu de la république refuse de dénoncer une fait délictueux. Quelle que soit l’option, cela nous laisse pantois. Hughes Portelli et consorts doivent se faire beaucoup de soucis dites donc, avec un tel champion, oh oui beaucooooooooup de soucis.

Dernier invité, mais non des moindres, Francis « le multi-récidiviste » Delattre. Ben faites pas les étonnés: trois attaques en règles fait de vous, littéralement, un multi-récidiviste, drôle non?

Ce Monsieur un peu grisonnant qui ne dépareillerait pas dans les surannées épopées bourgeoises de Chabrol , nous livre – encore une fois dans le nouvelobs – une myriade de conneries.

A la mairie de Franconville vendredi dernier, on bottait en touche : « Ce qui nous intéresse, ce sont les faits ». Evoquant tantôt des « sources », quand il ne s’agit pas d' »informateurs », on préfère renvoyer sur les méthodes « légales » d’obtention de tels documents.

[Je vous engage à essayer d’obtenir ces documents sur internet, c’est pas gagné d’avance]

A l’UMP Val d’Oisien donc, on obtient des infos par des gens. Bon le fait que Francis Delattre ait été membre de la CNIL, que le député du coin soit un magistrat important etc, ça n’est pour rien dans tout ça, non le secret de l’UMP local c’est Huggy les bons tuyaux. Depuis que Starsky et Hutch ne sont plus programmés, il s’était retrouvé sans taff. Heureusement, social jusqu’au bout FrancisD lui a trouvé une occupation. Comme c’est un cousin éloigné d’Ali Soumaré au 17ème degré – faites pas les offusqués, vous savez bien que tous les noirs sont cousins, comme les gitans des voleurs de poules ferrailleurs, c’est bien connu – il a facilement et légalement pu se procurer lesdits documents.

Pas de chance comme il avait un peu sédimenté depuis qu’on ne lui avait plus remué la pulpe, il a sorti quelques conneries sur des condamnations intermédiaires mais bon, peut-on vraiment lui en vouloir? Et surtout peut-on réellement en vouloir à FrancisD – MC de Franconville (n’essayer même pas ce vilain jeu de mot que je sens poindre) d’avoir facilité la réinsertion d’un soss’ et d’avoir bien fait rire le net?

Quant à Axel le bienheureux (vous avez déjà vu une photo d’Axel P? Soit le botox était frelaté, soit la bienveillance doucéreuse ne le quitte jamais) assez mal à l’aise en général sur les boulettes de son camp, il a déclaré – ou alors on a déclaré pour lui – que cette candidature était indigne de la république. Venant de la part d’un élu-héritier qui semble t-il compte au rang de ses ancêtre celui qui fût surnommé le diable boiteux, c’est assez piquant non?

Vous êtes vraiment des tristes sires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *