Je vous demanderais un peu d’attention pour que l’essence de ce message ne se perde pas dans les brouhahas et les piaillements de journalistes en goguette.

Au nom de Monsieur Jacques Séguela, éminent communicant, prince du marketing, Duc de la retape, Saint Patron des camelots, je souhaite apporter la précision suivante:

Lorsque Monsieur Séguela, loué soit son imagination comparable à la seule immensité galactique, déclare

« Le net est la pire saloperie que l’homme ait inventée »

il fallait bien entendu entendre

« Au delà de la bombe H, du napalm, de la pédopornographie, des sacrifices humains, de la torture, de la guerre, de la destruction d’espèces menacées, des camps de concentration, de la Fiat multipla première génération et du lait concentré à la vanille, le net est la pire saloperie que l’homme ait inventée »

J’adresse toutes mes excuses aux esprits lents et clairsemés, perdus par la concision fulgurante de la déclaration de son éminence Jacques « the oyster » Séguela. Nous ne pouvions imaginer que la subtilité de l’élipse ne serait pas perçue par les âmes les plus frustres que compte ce merveilleux pays que l’on nomme Leclercland France, pardon.

Amitiés du conseil de la force tranquille