Il y a 15 jours (le 11 juin) nous étions à l’Olympia avec Chérie pour voir Jamie Cullum. Pour ceux qui n’ont pas la chance de connaître ledit Jamie, sachez seulement que c’est un chanteur haut comme trois pommes et demie, qui communique à son public une énergie folle pendant 2h15 de concert. Chanteur de Jazz à l’origine il ne s’interdit pas de  lorgner du côté de la pop music ou du Rn’B pour transformer quelques titres. Cette année c’est « Don’t stop the music » de Rihanna qui est passé à la moulinette du génie de Jamie.

Pour vous montrer à quoi ressemble le final du concert, voilà une petite vidéo tournée à Amsterdam mais qui rend bien compte de l’état de quasi transe dans lequel le public peut rentrer, porté par l’adrénaline qui suinte littéralement de J.Cullum. Cette chanson s’appelle mixtape.

http://www.youtube.com/watch?v=vNfZur7DFA

Et a Paris c’était ça :

Imaginez ça à l’Olympia, salle au combien mythique et si particulière avec son sol en bois qui se déforme et semble se mouvoir sous les pieds des spectateurs lorsque la foule commence à sauter. Un moment magique.