La poutine canadienne a bon goût au moins

Voilà donc que sort du bois le trop célèbre tueur pyschopathe Vlad l’empaleur. Celui qui promettait il y a peu d’aller « chasser et buter » les tchétchènes jusque dans leurs maisons. Celui qui regarde l’occident de ses yeux froids et menaçant d’ex du KGB. Celui qui envoie des amitiés radiocatives à ceux qui s’exilent. Celui qui met sous les verrous ses opposants et ses ex-magnats par lui imposés. Celui qui fait assassiner journalistes et curieux. Celui qui finance les natchis et autres jeunesses poutiennes. Celui qui paye des clochards pour défiler contre Gary Kasparov.

Celui dont notre bien aimé président comprend la particularité en matière de droits de l’Homme. Encore une fois milles bravos Monsieur le président, vous faites preuve d’une réelle et belle clairvoyance. Mais pour une fois vous partager ce prix de l’oeil de Lynx avec Hubert Védrine, ce n’est pas rien. Oui monsieur le ministre, déclarer que la Russie avance vers la démocratie ce n’est plus de la real politique c’est du réel aveuglement.

Sincères félicitations

Un citoyen

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. C’est sûr que pour quelqu’un qui déclarait il y a peu « Je ne crois pas à la realpolitik qui fait renoncer à ses valeurs sans gagner des contrats », il se débrouille vachement bien maintenant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *